Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le café n'est pas mauvais pour la santé, peut-être même le contraire

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/04/2015

0 commentaires

Des experts de la nutrition américains font le point

Le café, ce mystérieux breuvage inventé au Moyen-Orient et qui a conquis le monde, a fait l’objet d’innombrables études, presque toutes positives.

En février, un comité d’experts américains indépendants chargé d’élaborer un guide diététique tous les cinq ans, a conclu que boire du café était inoffensif pour la santé. « Après examen de la littérature médicale sur le sujet, rien n’indique qu’une consommation modérée de trois à cinq tasses par jour ait un effet nocif sur la santé”, a indiqué Miriam Nelson, professeur de nutrition à Tufts University (Boston).
Mieux, l’arabica pourrait jouer un rôle protecteur contre les maladies cardio-vasculaires, Alzheimer, Parkinson voire même le diabète. Les auteurs du guide affirment en effet avoir constaté une réduction du risque sur un certain nombre de maladies mortelles. 
La commission se garde toutefois bien de prescrire le café comme un médicament, même préventif. Toutefois, les études médicales montrent que les buveurs de café pourraient être mieux protégés que les autres contre certains risques. 
Rien n’indique non plus que le café prédispose les femmes enceintes à accoucher prématurément. Dans leur cas, une consommation modérée (deux tasses) est toutefois recommandée.
Les bienfaits du café tiennent peut être aux antioxydants présents dans le grain du café. Une étude menée en 2000 affirmait que l’action de la caféine sur certains récepteurs du cerveau réduisait le risque de développer la maladie de Parkinson. Même chose pour la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques et la dépression chez les femmes.
Bref, le café n’est pas un médicament, mais il participe de l’hygiène de vie et augmente la longévité débarrasée de certaines maladies graves. Il semble toutefois qu’il soit inefficace contre le cancer.
Partager cet article

Sur le même sujet