Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : on ne se voit pas vieillir

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/04/2015

0 commentaires

Agevillage au Salon des Seniors 2015

Annie de Vivie au salon des seniors« On ne se voit pas vieillir » est une des phrases que j’ai le plus entendue au Salon des Seniors 2015 qui a eu l’honneur de la visite du Premier Ministre.

Actifs, impliqués, mobilisés pour leurs proches, les « seniors » visiteurs étaient aussi nombreux dans les allées jouxtant la « Maison Bien Vivre (vieillir) chez soi » pour découvrir les solutions pour installer une douche (quasi) de plain-pied, revoir l’équipement de la cuisine, découvrir les services à domicile (de confort ou d’aide à l’autonomie).

Le déni du vieillissement pathologique est toujours présent : « On ne veut pas y penser ». Mais l’expérience de l’accompagnement de ses parents, de ses proches, a souvent été traumatisante. Les seniors savent que la situation d’urgence peut s’imposer à eux.

Aussi l’anticipation s’impose-t-elle petit à petit. Réfléchir à son parcours résidentiel n’est plus tabou.
Le sacro-saint domicile n’est plus « l’antre sacrée ». On sait que ce domicile a des limites (accessibilité, éloignement des services, des moyens de transport, coût : entretien, isolation… Voir l’application J’aménage mon logement réalisée par Agevillage pour le PRIF). Les résidences-services-seniors, les logements-foyers, les petites unités de vie, en location, avec services à la carte, proches des centres villes sont plébiscités. La maison de retraite médicalisée reste la réponse ultime aux handicaps lourds. Il faut que la qualité de son prendre soin s’affirme, « au vu des tarifs ».

Quasiment tous les visiteurs du salon étaient connectés à Internet. Ils plébiscitent Agevillage​.com comme référence de l’information pour « vieillir debout ». Ils saluent son annuaire référençant 28 000 solutions locales, avec les avis clients des résidents des maisons de retraite et le label Humanitude garantissant la qualité du prendre soin.

Ne pas rester seul, ne pas devenir un ours, rester connecté, se sentir utile.
Les seniors inventent cette nouvelle tranche de vie, inédite dans l’histoire de l’humanité.

Partager cet article

Sur le même sujet