Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Poste réorganise son réseau à la ville et à la campagne

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/04/2015

0 commentaires
La Poste expérimente actuellement plusieurs services,

en zone rurale comme en ville, où elle a déjà installé des relais poste dans des supermarchés. Une expérimentation qui pourrait supprimer des bureaux de poste à terme mais permet d’offrir aux usagers des services sur une amplitude horaire plus importante.

Le Parisien du 7 avril jetait un pavé dans la mare, en annonçant que La Poste envisageait de supprimer, d’ici 2020, 7.000 sites dans des villes moyennes et grandes, comme Bordeaux, Paris ou Lyon, et de les remplacer par des relais installés dans des supermarchés notamment. Le groupe a réagi et démenti le chiffre de 7.000 bureaux supprimés. En revanche, il confirmait que des expérimentations étaient en cours pour tester l’installation des services postaux dans des magasins.

Une autre forme de présence postale consiste à faire assurer par des facteurs la distribution de courrier une partie de la journée, l’autre partie étant consacrée à la tenue d’un guichet au sein même des bureaux de poste.

Facteur la posteAu-delà de ce rôle, depuis 2013, des facteurs rendent des services annexes et complémentaires dans le cadre de leur tournée : la livraison de courses, visites de personnes âgées, transport de médicaments, photographies pour les assureurs, collecte de papier pour le recyclage…

Dès 2015, la Poste compte équiper les 90.000 facteurs des outils nécessaires (smartphones notamment) pour assurer ces nouveaux services de proximité. Et depuis la loi Macron, ils pourraient même faire passer l’examen du permis de conduire.

L’enjeu reste pour La Poste de conserver les emplois alors même que les volumes de courrier à distribuer chaque jour ne cessent de diminuer.

Partager cet article

Sur le même sujet