Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un robot humanoïde en maison de retraite à Issy-les-Moulineaux

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 27/04/2015

0 commentaires
Robot NAOLe 20 avril, un robot humanoïde a fait son entrée dans l’Ehpad Lasserre d’Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine. Aide supplémentaire ou gadget ? Soutien ou preuve de l’isolement des personnes âgées ?

Le robot NAO, conçu par la société Aldebaran

, basée à Issy-les-Moulineaux, est doté du programme belge Zora (« Zorg Ouderen Revalidatie en Animatie », signifiant « Soins, revalidation et animation pour les personnes âgées »), conçu par la société QBMT. Nao est présent dans plus d’une cinquantaine de maisons de retraite en Belgique et aux Pays-Bas, et désormais à Issy-les-Moulineaux, et d’autres maisons de retraite françaises sont actuellement en négociation pour accueillir ce robot.

Un robot humanoïde

Haut de 58 cm, pesant 5,4 kg, bleu et blanc, le robot parle clairement (19 langues différentes, si nécessaire) et se déplace avec vivacité (dans la limite des deux heures d’autonomie que lui offre sa batterie). Il peut mettre de la musique, danser, lire une revue de presse, organiser un jeu de loto, animer une séance de gymnastique douce, reconnaître les personnes, mémoriser leurs prénoms, et répondre à des questions simples. Présenté comme « coach pour personnes âgées », il peut aussi détecter une chute dans une pièce et donner l’alerte au personnel de garde.
S’il coûte 15 000 euros à l’achat, il a été loué par l’Ehpad d’Issy-les-Moulineaux pour 270 euros par mois et y sera présent un trimestre par an pendant les cinq prochaines années. Il sera mis à disposition de la maison de retraite Lasserre, de la résidence Guynemer, de la résidence André Chénier et de l’Espace Seniors par le CCAS d’Issy-les-Moulineaux. L’un de ses objectifs est de mettre les personnes âgées en contact avec les innovations technologiques de l’époque, et attirer les enfants en maison de retraite, dans un but de rencontres intergénérationnelles. Il ne remplace évidemment pas le personnel soignant mais l’assiste”, assure l’entreprise Aldebaran.

Activités au quotidien

NAO lira tous les matins le journal aux pensionnaires, montrera les mouvements de gymnastique aux seniors dans l’après-midi et tirera les numéros du Bingo en fin de journée” indique Aldebaran.

L’entreprise a aussi développé des applications pour faciliter les échanges avec les enfants atteints d’autisme dans plus de 70 pays à travers le monde. En milieu hospitalier, il intervient déjà en pédiatrie, en neurologie et en réadaptation pédiatrique, entre autres.

Partager cet article

Sur le même sujet