Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

"Un autre présent" : un film documentaire sur la vie avec Alzheimer dans l'EHPAD des cinq sens (87)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/05/2015

0 commentaires

La clé, le guide : le plaisir

Un autre présentHakob Melkonian est réalisateur de documentaire. D’origine arménienne, à 30 ans, il s’est installé dans le quartier de Limoges nommé Landouge, juste à côté d’un Etablissement pour personnes âgées dépendantes.

Intéressé par mettre en scène la vie en maison de retraite, il s’est présenté à la direction avec un scénario où des résidents tiendraient un rôle. C’était sans connaître la maladie d’Alzheimer (ou apparentée) dont tous les résidents de cet EHPAD mutualiste des 5 sens sont atteints.

Bouleversé mais sentant qu’il était fort, comme eux, Hakob Melkonian s’est accroché et a décidé de revoir son projet. Pour lui un bon documentaire était possible”.

Accueilli par une direction, des familles, et des professionnels certes intimidés mais aussi ravis de montrer leur travail et de dédramatiser la vie en maison de retraite, le réalisateur a posé pendant plus d’une année sa caméra au gré des échanges, des activités proposées à ces vieilles personnes, dans les couloirs, à l’accueil.

Sans pathos, sans angélisme, le film nous montre comment leur mémoire s’étiole petit à petit. Mais aussi comment la relation, la communication reste possible, réelle, étrange, différente, mais présente jusqu’au bout.
On sent que le plaisir guide la vie quotidienne dans les unités de vie de cet EHPAD des 5 sens.

Les familles témoignent de leur douleur de voir cette maladie prendre le pas sur leur proche. Elles saluent ces médecins, neurologues (le très pédagogue Pr Clément), la patiente psychologue, la charmante aide-soignante et tous ces professionnels qui soutiennent, accompagnent et attestent de cette vie bien présente jusqu’au bout.
Un maître mot : l’entraide. Et le sourire.

L’absence des proches est ce qui a le plus choqué le réalisateur. Les résidents sentent qu’ils ont une famille. C’est compliqué certes, mais on ne doit pas les abandonner”. Il ne faut pas avoir peur d’eux !
Le film nous lance un message : Passez la porte, laissez-vous surprendre. C’est le monde extérieur qui nous enferme dans leurs pensées” analyse une résidente.

Le film témoigne ainsi des efforts des professionnels pour valoriser les résidents, les rendre visibles aux yeux de tous (magnifique exposition de portraits lumineux).

Ils sont vivants, présents.
Découvrez, apprivoisez leur autre présent”.

Pour se procurer le DVD : 20,05 € chez Cinergie Productions

Partager cet article

Sur le même sujet