Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Intergénérationnel au quotidien dans les Maisons de Marianne

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/05/2015

0 commentaires
Les Maisons de Marianne sont des résidences intergénérationnelles en pleine expansion. Le point sur ces solutions avec leur fondateur, Éric Vialatel.

« Le but premier de ces résidences est le maintien à domicile, avec un maximum d’autonomie » présente Éric Vialatel (photo ci-contre). « Dans ces résidences intergénérationnelles, les appartements (qu’il s’agisse de studios, deux pièces, trois pièces) ont tous la même configuration et les mêmes adaptations (cuisine ouverte, accessibilité aux handicapés, veilleuse dans les chambres, barres de maintien et douches à l’italienne…) qu’ils soient occupés par des seniors ou des jeunes ».

Qui ?
« Toutes personnes éligibles au logement social. Nos résidents seniors (des couples et également des femmes seules) présentent des parcours très variés : ils peuvent arriver d’un domicile non adapté, ou du domicile de leurs enfants, par exemple » indique-t-il.

Coût et services
Le coût en est réduit puisqu’il s’agit à 100% de logement social. « A titre d’exemple, un studio est aujourd’hui accessible à partir de 360 euros par mois, charges comprises » précise Éric Vialatel.
Au sein de la résidence se font des échanges gratuits de services entre les résidents (garde d’enfants, animation bénévole d’un atelier de sophrologie, etc.). Des prestataires de services interviennent aussi (coiffeur, portage de médicaments, pédicure…). « Nous faisons appel uniquement à des prestataires locaux, et ne prenons pas de commission. Les prestations sont proposées à des tarifs préférentiels et sont optionnelles, elles n’induisent donc pas de charges fixes pour les résidents, donc les tarifs sont très bas » souligne Éric Vialatel.

Résidences existantes et en projet
Il existe à l’heure actuelle trois résidences ouvertes, 10 en chantier, 20 en cours d’instruction, et 70 en développement. « De plus en plus de politiques les défendent et Manuel Valls a récemment inauguré notre résidence d’Evry » indique le fondateur des Maisons de Marianne.

Lire aussi notre article : « Générations », une alternative à la maison de retraite.

Partager cet article

Sur le même sujet