Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prévention canicule : du 1er juin au 31 août 2015, Cassiopea accompagne gratuitement les personnes les plus isolées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/07/2015

0 commentaires
Logo cassiopeaPour répondre à l’urgence liée à la canicule, Cassiopea, une association installée en Dordogne, a décidé de mettre en place des mesures d’accompagnement de ses adhérents dans tout le département, de Monpazier à Bussière-Badil et de Saint-Aulaye à Carlux.

Les plus fragiles sont ainsi contactés par téléphone par l’équipe Cassiopea. L’objectif est bien de faire de la prévention : « Nous prenons de leurs nouvelles et échangeons avec eux sur les bons réflexes à adopter pour résister à la chaleur », explique Samuel Tognarini, directeur de Cassiopea. Si une urgence est constatée, une réponse est immédiatement apportée : les secours sont envoyés sur place, les proches de la personne sont contactés ou bien les partenaires sont prévenus, en fonction de la situation.“

En parallèle, l’association communique la situation de ses adhérents les plus isolés aux partenaires qui interviennent sur le terrain : services d’aide à domicile, médecins, centres sociaux… Cela permet une prise en charge personnalisée.

Et cette année, pour la 8ème année consécutive, Cassiopea renouvelle l’opération « Prévention canicule ». Du 1er juin au 31 août 2015, elle propose gratuitement, sous réserve d’adhérer à l’association (cotisation de 7€), son service de téléassistance aux personnes âgées et/​ou en situation de handicap les plus isolées et n’ayant pas de service de téléassistance.

Par une simple pression sur le médaillon, les bénéficiaires de l’opération sont en contact avec les opérateurs Cassiopea à Périgueux qui peuvent délivrer des conseils de prévention, prévenir les proches ou alerter les secours.

Pour communiquer sur cette opération, un courrier a été adressé fin mai à plus de 1200 partenaires du soutien à domicile de Dordogne et des affiches ont été posées. La mise en place de la téléassistance durant cette opération n’engage pas les bénéficiaires à conserver le service après le 31 août 2015.

Partager cet article

Sur le même sujet