Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Hier, la dernière étape, un film pour comprendre de l'intérieur le quotidien des personnes désorientées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/07/2015

0 commentaires
Hier, la dernière étapeCe film militant, financé par le crowdfunding, a pour but de sensibiliser à la maladie d’Alzheimer, en nous faisant comprendre ce que vit une personne désorientée.

Le monde est flou autour de lui, parfois plus net ; des gens lui parlent, il ne comprend pas ce qu’ils disent ; il mélange les époques, les souvenirs ; se remémore les femmes qu’il a aimées, celle qu’il a perdu ; s’énerve contre une femme en blouse et s’accroche au regard attentif et compréhensif d’une autre… Voici à quoi ressemble le monde pour une personne atteinte d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

La voix de Patrick Timsit interprète le monologue intérieur de cet homme, le rend profondément humain, dans ses accès d’incompréhension, d’énervement, dans son apaisement et dans la douceur ou la tristesse de ses souvenirs.
Ce film a pour but de « donner une autre image des personnes malades, soutenir leurs aidants dans l’idée que chacun reste un humain à part entière jusqu’au bout ».

« Hier, la dernière étape » est en vente en DVD pour 18 euros sur shifter​-production​.fr/​p​r​o​d​u​i​t​/​h​i​e​r​-​l​a​-​d​e​r​n​i​e​r​e​-​e​tape/

Partager cet article

Sur le même sujet