Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

3 français sur 4 prêts à consacrer du temps à une personne âgée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/10/2015

0 commentaires

Selon les petits frères des Pauvres

Photo copyright petits frères des PauvresA l’occasion du 1er octobre, journée internationale des personnes âgées, les petits frères des Pauvres proposent l’opération « Les fleurs de la fraternité » partout en France. L’association a demandé pour la deuxième année consécutive à BVA (*) d’interroger les Français sur leur rapport à la Vieillesse”. Le résultat : 34 des Français prêts à consacrer du temps à une personne âgée, une forte hausse par rapport à 2014.

Mobilisation potentielle en hausse
Ils étaient 57% en 2014. Ils sont 74% en 2015 à se dire prêts à consacrer sur temps à une personne âgée, soit une hausse de 17%.
Cette solidarité s’exprimerait en priorité dans le cadre privé au bénéfice d’une personne âgée du cercle familial.
L’engagement des Français dans une activité bénévole concerne toujours un interrogé sur quatre. En revanche l’aide d’un voisin ou ami âgé perd 4 point (14% versus 18% en 2014).

88% des 18 – 34 ans sont prêts à consacrer du temps aux ainés. Ce taux descend à 75% pour les 50 – 64 ans et 51% pour les 65 ans et plus.

Temps consacré
64% sont prêts à y consacrer une heure par semaine (plus 16 points par rapport à 2014)

Image des personnes âgées
85% des sondés déclarent que les personnes âgées sont une richesse et non un poids économique et social (12%)

Les français estiment que les personnes âges ont perdu du pouvoir d’achat et qu’ils sont nombreux à souffrir de solitude.

Comment se mobiliser ?
Les petits frères des Pauvres proposent de visiter, d’accompagner des personnes âgées isolées, en étant soutenu et formé par l’association. Elle est le fer de lance de la Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées MONALISA dirigée par Jean-François Serres.
Voir aussi l’application Voisin-Age primée par Agevillage.

(*) Enquête réalisée par téléphone du 18 au 19 septembre 2015 auprès d’un échantillon de 974 personnes.

Crédit photo : pfP

Partager cet article

Sur le même sujet