Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Porter une aide auditive limite le déclin cognitif

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/11/2015

0 commentaires
Appareil auditifMauvaise nouvelle : la baisse d’audition majore le déclin cognitif. Mais bonne nouvelle : porter un appareil auditif empêche ce même déclin ! C’est le double résultat d’une étude épidémiologique menée par l’Inserm.

Cette étude a porté sur plus de 3500 personnes âgées de 65 ans et plus, dont un tiers souffrait de perte de l’audition modérée à sévère. Les chercheurs ont mesuré leur déclin cognitif en association avec ce niveau de surdité et observé qu’il était plus important quand les troubles de l’audition étaient plus sévères. Mais à l’inverse, les personnes qui utilisaient une aide auditive quand ils présentaient une perte d’audition ne montraient pas de différence dans leurs capacités cognitives par rapport à ceux ayant une audition normale.
Il n’existe pas d’explication certaine de la façon dont une bonne audition permet de conserver ses facultés cognitives (maintien de la stimulation de la plasticité neuronale, conservation de la vie sociale…), mais cela constitue une bonne raison supplémentaire de penser à s’équiper… même si les tarifs des prothèses auditives constituent généralement un frein.

A lire aussi : L’UFC Que Choisir dénonce le scandale économique des aides auditives

Partager cet article

Sur le même sujet