Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'ADMR fête ses 70 ans par la certification ISO 9001 de sa fédération nationale

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/11/2015

0 commentaires

Un projet de société : solidarité, fraternité, économie sociale et solidaire

Ces 19 et 20 novembre à St Etienne, le réseau ADMR fêtait ses 70 ans. L’occasion de saluer le chemin parcouru et la réalité de ce réseau de 2 950 associations d’aides à domicile et de ses 730 000 clients.
L’occasion de dynamiser le sentiment d’appartenance autour des valeurs fortes du réseau de solidarité, de proximité, de dynamisme et d’innovations sociales.
L’occasion de regarder vers l’avenir avec de nouveaux services, de nouveaux métiers, des démarches qualité innovantes, rassurantes, venant prévenir les risques psychosociaux.
L’union nationale a justement reçu vendredi 20 novembre, et c’est une première dans le secteur, la certification ISO 9001. 18 mois de travail récompensés souligne le secrétaire général Thierry d’Aboville, et un message fort d’assurance, de professionnalisme vers nos clients, nos salariés et les autorités de tarification.

Près de deux mille acteurs de l’aide à domicile, des fédérations régionales, départementales, locales ont affirmé par leur présence à ce 70eme anniversaire, leur sentiment d’appartenance au réseau ADMR. La vivacité de nos outils, de nos systèmes d’information mutualisés, de nos outils de pilotage, la diversité de nos offres de services de la naissance à la toute fin de vie, font que le réseau UNADMR n’a pas perdu d’activité souligne Thierry d’Aboville.

Les ADMR ont renforcé leur déploiement dans la petite enfance, dans des habitats intermédiaires avec le concept Habiter autrement”. Le réseau d’associations de proximité est très pragmatique. Il expérimente des offres de répits pour les aidants, des gardes itinérantes de nuit, des nouveaux services de télé-assistance, vers la domotique, la e‑santé…

Forte de ses valeurs de solidarité, de proximité, l’ADMR met le cap sur les démarches qualité pour assurer sa pérennité, renforcer ses compétences et prévenir les risques psycho-sociaux, véritable priorité dans ces métiers essentiellement humains. L’union nationale a ainsi reçu vendredi 20 novembre la première certification IS0 9001, une première dans le secteur médico-social.
Thierry d’Aboville est aussi fier de saluer les 650 adhérents certifiés AFNOR, soit 40 % des certifiés, sans oublier la labélisation CAP Handeo (et demain le label Humanitude).

Vigilance quant au sous-financement mortel des heures d’aides aux personnes âgées
Thierry d’Aboville ne cache pas pour autant le problème du sous-financement des heures d’aide à domicile des personnes âgées fragilisées. A l’heure où les études de coût pointent un prix de revient plutôt autour de 22 euros de l’heure professionnelle, des départements tarifient encore sous la barre des 20 euros (cf les difficultés dans le 76 notamment). Mais les départements ne peuvent plus faire face financièrement aux besoins.
La question du financement de l’aide professionnelle des personnes âgées fragilisées n’est pas encore politiquement assumée, même si un bol d’air a été voté récemment (25 millions d’euros de fonds d’urgence/​restructuration).
Or les réalités démographiques, sanitaires, vont s’imposer.
Savoir accompagner le grand âge sera ou non une activité économique (Silver économie) porteuse, dynamique et professionnelle.
L’ADMR est prête à relever le défi.

Partager cet article

Sur le même sujet