Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Création du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/01/2016

0 commentaires
Véronique FournierLe Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie, issu de la fusion de l’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) et le Centre National de Ressources Soin Palliatif, a vu le jour par décret publié le 6 janvier. Créé pour une durée de cinq ans, il a pour mission d’étudier la réalité de la fin de vie et des soins palliatifs en France, mais pas uniquement.

Il sera aussi chargé du suivi des politiques publiques et de la communication grand public, précisait la ministre de la Santé Marisol Touraine en décembre. Une grande campagne de communication portant sur les soins palliatifs et les directives anticipées est prévue d’ici à la fin de l’année. Elle sera dotée d’un million d’euros.

La présidente du Centre serait sur le point d’être nommée. Il pourrait s’agir du docteur Véronique Fournier, directrice du centre d’éthique clinique de l’hôpital Cochin. Mais pour l’heure rien n’est officiel.

Au total, le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie recevra une enveloppe de 1,2 million d’euro les trois premières années, ce qui correspond au budget de fonctionnement des deux précédentes entités. « L’enjeu n’est pas de réduire, mais de rapprocher les structures pour accroître la force de frappe », soulignait Marisol Touraine en décembre.



Partager cet article

Sur le même sujet