Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Parkinson : "Notre vie à trois : un patient, une impatiente" de Colline Hoarau

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/01/2016

0 commentaires
Notre vie à trois de Colline HoarauIl s’appelle Achille, elle se prénomme Orchidée.

Ils ne se connaissent pas depuis très longtemps. Pourtant, entre eux, le courant passe… Un amour tardif, et un peu inespéré pour Achille qui pensait bien finir sa vie tout seul…

Pourtant avec elle, c’est différent. Alors il ne peut pas lui cacher. Il faut que je te parle”, déclare t‑il un jour.
Nous nous sommes assis sur le sofa étroit”, raconte Orchidée, à peine suffisant pour deux. (…) Je m’attendais à quelque chose de sérieux, presque une catastrophe. Je veux te dire que j’ai la maladie de Parkinson’. Moi, si jacassante, je ne pouvais pas sortir un mot”.

Voilà, en quelques pages, le décor est planté. Tantôt sous la plume d’Achille, tantôt sous le regard d’Orchidée, l’auteur, Colline Hoarau, nous raconte la maladie. Comment chacun avance avec et face à cette réalité, qui s’immisce de tous côtés, envahit chaque interstice d’espace restant.

Mais ce texte reste poétique. Ni éploré ni geignard, il nous donne à vivre une pathologie méconnue pour beaucoup d’entre nous, une pathologie ancrée dans la réalité des protagonistes.

de Colline Hoarau (Auteur)
Broché : 106 pages
13.03 euros
Editeur : Editions Dedicaces (13 octobre 2015)
Pour commander en ligne Notre vie à trois
Partager cet article

Sur le même sujet