Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Plus de produits locaux dans les assiettes des maisons de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/01/2016

0 commentaires
Alimentation par Anne-Sophie MauffréVéritable tendance de fond, le locavorisme – ou la volonté de consommer autant que possible des aliments produits à proximité — s’impose en restauration collective.

D’ici à 2020, 40 % des produits cuisinés et servis dans les établissements publics, maisons de retraite comprises, devront être locaux, durables et de saiso

n, selon une proposition de loi du 14 janvier.

Portée par les écologistes, puisque le manger local permet de réduire le transport des denrées et donc des émissions de gaz à effet de serre, la proposition permet aussi de soutenir l’agriculture française de proximité et a été adoptée par l’Assemblée nationale à l’unanimité.

Le projet prévoit également d’atteindre 20 % de bio à cette échéance, et d’étendre le label « fait maison » à la restauration collective.

Partager cet article

Sur le même sujet