Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Serge Guérin : de l'intérêt des habitats collectifs entre le domicile et la maison de retraite médicalisée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/01/2016

0 commentaires

Lieux de vie

Serge guérinDans la droite ligne de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, le sociologue Serge Guérin a été mandaté par la direction de l’action sociale de la Caisse nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) pour étudier ces habitats intermédiaires qui fleurissent un peu partout, entre le domicile historique (et parfois inaccessible, inadapté) et la maison de retraite médicalisée (que l’on souhaite éviter au maximum).

Le sociologue constate un nouveau désir d’habitats collectifs, souples, ouverts, innovants, inter-générationnels, répondant aux besoins de sécurité, de lutte contre l’isolement tout en garantissant un logement indépendant, adapté, accessible (y compris financièrement).

Il a étudié 43 formes d’habitats regroupés pour personnes autonomes.

Il constate cinq éléments clé pour leur réussite :
- l’intégration d’actions de prévention pour bien vieillir, éviter l’isolement social
- lintergénération concrète avec des projets partagés entre plusieurs générations d’habitants
- l’adaptation des lieux de vie et des logements privés aux réalités du vieillissement (Serge Guérin cite dans son rapport une étude Tns Sofres d’avril 2015 montre qu’un tiers des plus de 55 ans estime que leur habitat souffre d’un défaut d’adaptation).
- l’accompagnement probable et anticipé de ce vieillissement en lien avec les ressources du territoire : CCAS, services d’aides et de soin, maisons de retraite médicalisées (EHPAD) mais aussi centres culturels, centres sociaux…
- la participation sociale des habitants à la vie de leur habitat, à la vie de la cité.

Ils s’appellent : Résidence pour personns âgées, Maison d’accueil, Résidence Seniors, Résidence intergénérationnelle, Résidence services, Village senior, Béguinage…
Au regard du vieillissement de leur parc social, certains bailleurs sociaux ont développé leur label comme Neolia ou le Label Habitat-senior-services de l’association Delphis, ou encore la Charte Maison Héléna”.

Des exemples à suivre dans nos prochaines newsletters !



Voir l’nterview en image de Serge Guérin au siège de la CNAV à Paris

Partager cet article

Sur le même sujet