Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La loi sur la fin de vie adoptée. Point sur les accords

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/01/2016

0 commentaires
Réunis le 19 janvier 2015, les 7 députés et 7 sénateurs qui composent la commission mixte paritaire ont finalement voté à l’unanimité le nouveau texte sur la fin de vie.

Après maints allers-retours dans les deux chambres

, le texte est donc aujourd’hui pratiquement voté. IL devrait être adopté définitivement mercredi par le parlement.

Il valide l’ouverture d’un droit à une sédation profonde et continue jusqu’au décès pour les patients en toute fin de vie dont la souffrance est jugée insupportable.

Les directives anticipées, par lesquelles chacun pourra stipuler son refus d’un acharnement thérapeutique, s’imposeront au médecin” et deviendront ainsi la règle. Le médecin pourra toutefois les contourner en cas d’urgence vitale ou s’il les juge inappropriées ou non conformes à la situation médicale.

Enfin, troisième point en débat, l’hydratation et la nutrition pour les personnes en fin de vie sont définies comme des traitements. Leur maintien ou leur arrêt seront décidés par les équipes médicales en fonction de l’état du patient.


Partager cet article

Sur le même sujet