Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Arrêt cardiaque : savoir reconnaître les signes avant-coureurs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/02/2016

0 commentaires
Arrêts cardiaques - photo insermIntervenir à temps pour prévenir un arrêt cardiaque sur deux ? Selon l’Inserm, ce serait possible, à condition de ne pas négliger les signes avant-coureurs.

L’arrêt cardiaque est responsable de 50 000 décès par an en France. Souvent perçu comme imprévisible, une récente étude franco-américaine met en lumière trois symptômes pouvant vous alerter sur sa survenue.

Ces signes d’alerte, ressentis par la moitié des patients, sont :

- une douleur dans la poitrine intermittente, surtout si elle est intense et en étau ;

- des difficultés respiratoires (essoufflement d’effort) ;

- des pertes de connaissance.

Des signaux à ne surtout pas ignorer : l’étude a révélé que les personnes ayant appelé les secours dès l’apparition de ces symptômes avaient 6 fois plus de chance de survivre à la crise.

Pour rappel, seuls 5 à 7 % des victimes d’un arrêt cardiaque (en dehors de l’hôpital) en réchappent. Pas de temps à perdre !

A lire aussi : 

Brochures de la Fédération Française de Cardiologie :
Partager cet article

Sur le même sujet