Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Monalisa : des équipes citoyennes au service des personnes isolées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/02/2016

0 commentaires
Photo MonalisaLa Mobilisation contre l’isolement social des âgés, MONALISA

, organisait le 2 février 2015, deux ans après son lancement, les deuxièmes Rencontres Nationales MONALISA. L’occasion d’analyser les résultats de l’action mise en place et de réfléchir aux perspectives de développement.

MONALISA est aujourd’hui engagée dans 45 départements et compte près de 200 équipes citoyennes qui luttent déjà contre la solitude subie. 203 organisations font cause commune contre la « pauvreté en relation » à travers un partenariat entre la société civile et la puissance publique.

A cette occasion, 173 associations membres de MONALISA co-signent une tribune libre visant à promouvoir un engagement citoyen de proximité. Elles appellent ainsi au déploiement des « équipes citoyennes » pour lutter contre l’isolement social. « La relation n’est ni un service, ni une marchandise, rappelle Jean-François Serres, référent national de MONALISA. La recréation du lien social dépend de chacun de nous. L’équipe citoyenne permet de s’engager dans sa proximité immédiate pour fortifier les solidarités premières ».

Si le principe n’est pas remis en cause, François de Singly interpelle toutefois l’organisation, invitant les responsables à réfléchir à un changement de nom. La notion de citoyenneté ne pouvant être propre à la lutte contre l’isolement. Créer des équipes « MONALISA » serait ici plus juste.

Pour Aurélien Marquot, référent MONALISA à Pessac (en Gironde), engagé au sein des Petits frères des Pauvres, « MONALISA est un outil qui nous permet d’être labellisé et reconnu. La Gironde est un département pilote. L’équipe du département demandait à s’autonomiser par rapport à Bordeaux, car des besoins existent de manière plus locale et déconcentrée. Ce déploiement a permis d’impulser de nouvelles dynamiques, de favoriser l’échange de pratiques entre les différentes associations. MONALISA nous permet aujourd’hui d’assumer des problématiques auxquelles les Petits frères des Pauvres n’avaient pas de solution. Elle appuie notre légitimité, mais nous rend également crédible auprès des structures partenaires, comme les CHU. »

Découvrir les équipes citoyennes

crédit photo : monalisa

Partager cet article

Sur le même sujet