Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Médicaments : les médecins n'indiquent pas le nom des molécules sur les ordonnances

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/02/2016

0 commentaires
Médicaments dci moléculePour éviter les interactions médicamenteuses et renforcer la sécurité sanitaire, la loi exige des médecins qu’ils indiquent le nom de la molécule qu’ils prescrivent sur les ordonnances. Un an après, ce n’est toujours pas le cas, révèle une enquête de Que Choisir.

Depuis le 1er janvier 2015, les médecins doivent utiliser la dénomination commune internationale (DCI) sur leurs prescriptions, le nom de marque n’étant plus que toléré en complément. Ainsi, les médecins devraient écrire paracétamol” ou paracétamol/​Doliprane” et non Doliprane” sur les feuilles d’ordonnance.

Cette disposition fait partie de loi du 29 décembre 2011, « relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé », ou loi Bertrand, votée après le scandale du Mediator.

Après avoir analysé 815 ordonnances, soit 2729 lignes de prescription, les équipes de Que Choisir ont constaté que seules 18 % des ordonnances étaient rédigées en DCI, et 9 % en DCI + nom de marque. 73 % des prescriptions ne sont donc pas conformes…

Partager cet article

Sur le même sujet