Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lutte contre la pauvreté : Alerte se mobilise

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/02/2016

0 commentaires
Le collectif Alerte, qui regroupe 39 fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, tirait le 17 février dernier le bilan du plan de lutte contre la pauvreté lancé en 2013 par le Gouvernement. Leur conclusion ? Un programme « partiellement respecté mais très insuffisant ».

A ce jour, la pauvreté monétaire concerne 8,6 millions de personnes, soit 14,2 % de la population française. En 2013, 8,5 % de ces Français pauvres avaient plus de 60 ans, selon le Secours catholique.

Pour les membres d’Alerte, il reste donc beaucoup à faire. Notamment en direction des personnes fragiles, isolées. Parmi les demandes du collectif, l’accompagnement face à la dématérialisation des démarches administratives, qui exclut de fait toutes les personnes qui ne savent pas ou ne peuvent pas se servir de l’outil informatique, et restreint donc l’accès au droit.

La question de la mobilité, soulevée notamment par le Secours catholique dans son 33ème rapport statistique annuel, fait aussi partie des pistes d’amélioration. Alerte demande ainsi la « possibilité d’accéder à des transports en commun à tarifs sociaux, les moins bondés possibles », et le développement de solutions complémentaires.

Une année « très décevante en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion »

Pour conclure ce bilan en demi-teinte, le collectif interpelle le Gouvernement, qui devrait allouer « des moyens beaucoup plus importants sur les besoins prioritaires, notamment en matière d’éducation, d’emploi et de logement », et prendre « conscience de l’état d’urgence de la cohésion sociale ».

Partager cet article

Sur le même sujet