Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vaulx-en-Velin : un immeuble coopératif pour vieillir ensemble

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/02/2016

0 commentaires
Projet coopératif chamarelVivre ensemble sans sacrifier son intimité, rester à domicile sans souffrir d’isolement : le projet d’habitat coopératif de l’association Chamarel, à Vaulx-en-Velin, répond à ces souhaits, tout en adoptant des valeurs écologiques et citoyennes. Le point sur ce nouvel exemple d’habitat alternatif.

En 2009, un groupe d’amis âgés de 55 à 75 ans commence à s’interroger sur sonavenir. Leur projet d’habitat coopératif prend forme petit à petit, en s’inspirant notamment de celui des Babayagas.

En 2010, l’association Chamarel (pour Coopérative HAbitants MAison Résidence de l’Est Lyonnais) voit le jour, puis devient une coopérative en 2012. Il obtient le soutien de la région Rhône-Alpes, de la ville, de la métropole lyonnaise, et prend corps peu à peu. Chamarel acquiert un terrain et pose la première botte de paille fin 2015.

Membres de l'association chamarelCar le projet est écologique, avec un immeuble qui sera fait de bois (pour la structure) et de paille (pour l’isolation). Mais aussi citoyen : le lieu, qui comportera différents espaces communs (salle polyvalente, atelier…) sera ouvert vers l’extérieur. Et les habitants désireux de le quitter n’en tireront aucune plus-value : le groupe refuse toute spéculation immobilière.

Les habitants seront propriétaires collectifs de l’immeuble (puisqu’ils détiendront des parts sociales de la coopérative). Ils paieront une redevance permettant à la société de rembourser les emprunts contractés pour financer la construction”, explique l’association sur son site. L’habitant quittant son logement part avec la valeur des parts sociales qu’il détient, augmentée de l’inflation.“

Concrètement, l’immeuble comptera environ 1100 m², répartis entre les 16 logements et les locaux à usage collectif. Les travaux, qui seront menés par le studio d’architecture Arkétype, sont estimés à 1,4 million d’euros. La livraison est prévue courant 2017.

Pour en savoir plus : Voir la vidéo

Partager cet article

Sur le même sujet