Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qui fait quoi en EHPAD ? Le CVS interroge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 07/03/2016

0 commentaires

Pluridisciplinarité

Profession dans les ehpadLe réseau des élus des Conseils de la vie Sociale (CVS) des Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de l’Essonne s’interroge : qui fait quoi en EHPAD ?
Bonne question à poser à chaque direction, car chaque EHPAD a sa propre organisation.
Idée du réseau : afficher un trombinoscope des membres du personnel à l’entrée de l’établissement !

Qui fait quoi en EHPAD ?

A l’entrée, vous êtes généralement accueilli par un personnel chargé de l’accueil, des rendez-vous pour l’admission, la rencontre avec les professionnels de l’établissement. Ce personnel d’accueil a aussi souvent des fonctions administratives : contrats, facturation…

C’est le directeur le pilote du navire.
C’est lui qui vous reçoit avant d’entrer, qui signe avec vous le contrat de séjour, le réglement de fonctionnement, le projet d’accompagnement personnalisé. Il est votre interlocuteur recours, en complément d’un référent professionnel qui peut être désigné dès l’accueil. C’est lui qui porte et partage le projet de l’établissement pour un accueil, un prendre soin de qualité 24 H sur 24, 7 jours sur 7. Il est le garant de la qualité proposée au regard des contrats de séjour, pour bien vivre dans ces lieux de vie — lieux d’envies” (comme nous l’appelons de nos voeux avec le Label Humanitude).

L’équipe d’animation
Parce qu’être en vie, c’est continuer d’avoir des envies et des projets, l’équipe d’animation, résumée souvent à un ou deux animateurs, participe au projet d’animation de la structure et aux projets d’accompagnement personnalisés (PAP) de chaque résident. En lien avec les autres professionnels de l’EHPAD (encadrement, médecin, psychologue, équipe hôtelière, équipe de soin), l’équipe d’animation va proposer des animations, ateliers, sorties, projets individuels ou collectifs. L’équipe d’animation, l’animateur est l’aiguillon, le communicant, le facilitateur de la vie dans la maison.

L’équipe hôtelière
Elle assure la restauration, le service des repas, l’entretien des locaux. Elle peut être pilotée par un responsable hôtelier, une gouvernante, un chef d’équipe. Les professionnels qui y travaillent sont :
- en cuisine : des cuisiniers, commis, plongeurs
- en salle, en services : des serveurs, agents de service hospitaliers (ASH), auxiliaires de vie
- pour l’entretien des locaux : agents d’entretien, agents de service hospitaliers (ASH), auxiliaires de vie
La vie quotidienne est rythmée par ces professionnels qui connaissent bien les personnes accueillies car elles les côtoient au quotidien, plusieurs fois par jour.

L’équipe de soin
Les personnes âgées accueillies sont souvent fragilisées, malades, voire polypathologiques” (jusque 8 pathologies), une équipe de professionnels du soin salariés met en oeuvre le projet de soin de l’établissement. Elle est coordonnée par un médecin coordonnateur (MEDEC), rarement à temps plein, qui donnera son avis pour l’admission. Il sera le garant du projet de soin proposé par la structure et coordonnera le projet de soin personnalisé, individualisé en lien avec le médecin traitant (évaluations gériatriques, traitements médicamenteux et non médicamenteux, suivis).
Un(e) infirmier(e) coordinateur(trice) (IDEC) ou référent(e) coordonne le projet de soin et les équipes de soin : infirmier(e)s, aides-soignant(e)s, AMP (aides médico-psychologiques), auxiliaire de vie (ASG), avec l’appui, selon les structures, d’un(e) psychologue, ergothérapeute… La gestion des plannings des équipes est un lourd travail au regard des absences, arrêts, maladies et nécessité de remplacer par un personnel compétent, formé, encadré.

Chaque EHPAD imagine son organisation, ses responsables de service, selon sa vision, ses moyens, sa taille, son histoire, son architecture…
L’enjeu est d’avoir un personnel d’encadrement et de soutien des équipes suffisant et bien identifié pour partager la vision de la qualité du prendre soin et la tenir dans le temps.
Certains EHPAD bénéficient de professionnels salariés complémentaires : directeurs-adjoints, qualiticiens, psychologues…

Il manque souvent aux proches aidants, aux résidents, UN référent qui pilote le projet d’accompagnement personnalisé (PAP) du résident.

Un trombinoscope serait utile à l’entrée de chaque structure, mais aussi dans chaque service, y compris la nuit.

Partager cet article

Sur le même sujet