Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Intervention des pompiers : bientôt payante ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/03/2016

0 commentaires

Ceux qui ne pourront pas payer seront laissés au sol ?

LPompiers Crédit photo commons.wikimedia User:Ramaa polémique a enflé tout le week-end. Selon le journal Ouest-France, relayé par tous les médias nationaux et les télévisions, les habitants du Calvados risquent bientôt d’avoir à payer certaines interventions des pompiers. Lors des Assises des professionnels des établissements pour personnes âgées, la ministre Pascale Boistard fustige cette posture politicienne et demande que cesse cette polémique sur les dépenses sociales des départements.

Le journal Ouest-France raconte que le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) a voté cette mesure lors de son conseil d’administration du lundi 21 mars pour une entrée en vigueur le 1er avril.

Services facturables
- déplacement pour une alerte incendie sans feu déclaré : 463 euros.
- déblocage d’ascenseur : 463 euros.
- appel abusif avec engagement : 410 euros.
- secours sans transfert à l’hôpital : 241 euros. (chute ?)
- recherche de documents administratifs : 96 euros.

C’est une atteinte aux services publics gratuits, les citoyens deviennent des clients et quid des services aux plus démunis ?” s’étranglent de nombreux élus locaux d’opposition.

Lors des Assises nationales des professionnels des établissements pour personnes âgées, ce 29 mars, la ministre Pascale Boistard a fustigé cette petite musique qui monte des départements selon laquelle le gouvernement imposerait des dépenses supplémentaires. C’est faux, il faut cesser cette polémique qui s’inscrit dans une posture politicienne” estime la ministre. Les départements sont un filet social vers nos citoyens les plus fragiles.

Or certains comme le Calvados seraient prêts à facturer 241 € l’intervention des pompiers après une chute sans transfert à l’hôpital” poursuit Pascale Boistard.
Ceux qui ne pourront pas payer seront laissés au sol ?”.

Visiblement les tensions budgétaires sur les départements rejaillissent partout .
Un conseil : renforcez le réseau d’aides autour des personnes âgées fragilisées (voisins, familles, amis), pour n’avoir recours aux pompiers qu’en cas d’extrême nécessité.

Voir en images un extrait de l’intervention de Pascale Boistard
lors des Assises des EHPAD ce 29 mars



Partager cet article

Sur le même sujet