Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un mois en centre de rééducation gériatrique, témoignage de la journaliste Anne Belot

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/04/2016

0 commentaires

Pourquoi tant de peine ?

Anne BelotAnne Belot, fringante septuagénaire, est toujours très active en tant que journaliste spécialisée sur les grands” seniors (les old old” comme disent les Américains) et les acteurs de l’aide et du soin. Elle s’est retrouvée hospitalisée un bon mois en centre de rééducation gériatrique à la suite d’un AVC.

Parisienne, informée, très entourée de ses proches, soutenue par des compétences médicales et médico-sociales, elle a pu mesurer à la fois la toute-puissance soignante et ses énormes failles, l’infantilisation des vieilles personnes (pas d’accès au wifi), les défauts dans le système d’information et le poids de l’institution sur la vie de chaque patient.

L’écriture est encore incertaine mais le récit est relevé, argumenté.

Qu’il aide à prendre conscience de cette peine que l’on ressent partout, celle des patients vulnérables, fragilisés, celle de leurs proches mais aussi celle des soignants.

Ne pourrait-on pas transformer ces lieux de soins en lieux de vie ?

Lire le témoignage d’Anne Belot sur le site de l’agence Atout Presse Senior”

Partager cet article

Sur le même sujet