Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prévention : des idées concrètes pour travailler sa mémoire au quotidien

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/05/2016

0 commentaires
Bien vieillirBonne nouvelle : les connections entre les neurones de notre cerveau peuvent augmenter tout au long de la vie… et donc nos capacités de mémorisation aussi. Pour stimuler votre cerveau au quotidien, suivez le guide.

Une bonne hygiène de vie

Il convient d’abord de bien dormir. Toute une étape de d’encodage et de tri des informations se déroule durant le sommeil. Par ailleurs, être reposé permet de mieux se concentrer.

Bien manger est aussi important. Notre mémoire a besoin d’une alimentation équilibrée. Sucres, antioxydants, vitamines… Un cerveau bien nourri fonctionnera mieux.

L’activité physique aide quant à elle le cerveau à s’oxygéner.

En revanche, le stress et l’angoisse sont des ennemis de le mémoire. Visez la sérénité !

Le goût de la nouveauté

La nouveauté est un excellent stimulant

. Rencontrer de nouvelles personnes, acquérir de nouvelles connaissances permet d’entretenir sa mémoire. Les interactions, les échanges sont aussi bénéfiques car ils nous aident à être en capacité de tenir un discours, à chercher et trouver les bons mots.

Connaître les techniques de mémorisation

Elles sont nombreuses : les associations d’idées, la répétition, le séquençage… Il existe de nombreux ouvrages, articles ou sites internet sur le sujet.

Petits exercices du quotidien

— Changer de chemin pour ses trajets habituels : pour développer son sens de l’observation et répondre aux envies de nouveauté de notre cerveau.

- Vivre des choses un peu différentes chaque jour : ne serait-ce que lire le journal, puisque les informations se renouvellent constamment. Et cela aide à rester en prise avec le monde.

- Prêter attention à ses sens : la mémoire se nourrit de toutes nos sensations. La mémoire olfactive, la plus archaïque, est particulièrement évocatrice : intéressez-vous à l’odeur des fleurs, de la cuisine…

- Aller faire des courses en laissant la liste à la maison.

- Faire du sudoku, des mots croisés… mais seulement si vous aimez ça !

Il est essentiel de mettre en place des mécanismes avec lesquels nous sommes à l’aise, les exercices contraints ne seront pas efficaces. Et si vous pouvez participer à un atelier mémoire, c’est encore mieux : il est plus aisé de retenir des informations en groupe, dans une ambiance conviviale.

Merci à Camille Mairesse, du Prif (Prévention Retraite Ile-de-France), pour sa participation à cet article

Partager cet article

Sur le même sujet