Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Ligue des droits de l'Homme s'empare de la question des aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/05/2016

0 commentaires

Impact sur la vie professionnelle

Visuel ligue des droits de l'hommeLa Ligue des droit de l’homme (LDH) publie une étude européenne qui montre que 40 % des Européens sont des aidants ou ont aidé un parent âgé. Ils sont un acteur majeur du maintien à domicile. Or un sur deux travaille. Pour la LDH, faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie d’aidant est un enjeu de société et un enjeu en termes d’égalités entre les hommes et les femmes.

Etre aidant a un impact sur la vie personnelle comme sur la vie professionnelle

Cette aide s’associe à des aménagements voire une réduction du temps de travail voire à l’interruption d’activité avec un impact direct sur la rémunération, amoindrie.

Trois aidants sur quatre sont des aidantes
Deux fois plus de femmes que d’hommes aident un proche. 90 et 98 % des aidants professionnels sont des femmes.

Impact sur les revenus
Eurostat, l’organisme de statistiques officiel de l’Union européenne révèle que l’écart moyen des rémunérations entre les femmes et les hommes en Europe – Gender Pay Gap — varie entre 3 et 31 % selon les pays. Mais ces statistiques en mettent pas en évidence la différence de salaire horaire, la différence de temps de travail ou différence de trajectoire professionnelle entre les femmes (qui aident) et les hommes.

Trois revendications
- Lutter contre les discriminations et les préjugés du côté des acteurs institutionnels et dans les entreprises.
- Alléger la charge des aidants avec des services d’aide professionnels plus accessibles, au sein des entreprises, des plates-formes mutualisées de soutien.
- Rendre la conciliation vie professionnelle et vie d’aidant plus facile par la compensation des pertes de revenus, des mécanismes de solidarité, au sein des entreprises, des souplesses horaire, de la modulation…

En savoir plus sur l’étude Ligue des droits de l’Homme

Partager cet article

Sur le même sujet