Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La maison des aidants publie son troisième mini guide pour les aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/06/2016

0 commentaires
Guide maison des aidants : personne de confianceAprès l’Apa (allocation personnalisée d’autonomie) et « être salarié de son proche », l’association La maison des aidants s’intéresse pour son troisième mini guide à la personne de confiance.

Résidant en maison de retraite ou non, selon la loi du 4 mars 2002, toute personne majeure peut désigner une personne de confiance.

Une possibilité dont les Français peinent à se saisir. Au 1er janvier 2014, à peine 1,5 % des résidents d’Ehpad avaient fait cette démarche, rappelait Annie de Vivie il y a deux ans (depuis, la loi d’adaptation de la société au vieillissement oblige les directeurs d’établissements à informer les personnes âgées sur cette possibilité lors de leur entrée en Ehpad).

Or la personne de confiance joue un rôle fondamental, puisqu’elle a pour mission d’accompagner les personnes malades ou fragilisées dans leurs prises de décision, puis, lorsque la personne ne peut plus manifester ses désirs, de les exprimer pour elle.

Le mini guide de la maison des aidants consacré à la personne de confiance a pour but de mieux faire connaître le dispositif, de dessiner ses contours (juridique, rôle et limites…) et de donner des conseils pratiques aux aidants.

Il rappelle notamment que « Si la désignation d’une personne de confiance est avant tout un droit du patient, cette disposition peut aussi être vue comme pouvant aider à renforcer, ou légitimer le rôle de son aidant. »

Les trois mini guides sont accessibles sur le site de l’association, rubrique « mini guides ».

Partager cet article

Sur le même sujet