Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accès aux soins : confirmation de la diminution des médecins et professionnels de santé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/07/2016

0 commentaires

44 % des soins reposent sur des praticiens âgés de 55 ans ou plus

Alors que les résultats de l’enquête sur l’accès au soin publiée par l’UFC-Que choisir ont suscité de vives réactions, une étude de la Drees (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, qui dépend du ministère de la Santé) semble abonder dans le sens de l’association de consommateurs.

infographie drees accesibilité ophtalmologue
Syndicats de médecin, Assurance maladie, et même la ministre de la Santé : tous sont montés au créneau pour contester les chiffres et les propositions avancés par l’Union française des consommateurs.

« Des contre-vérités absolues », a tempêté Marisol Touraine dans les colonnes du journal professionnel Le Quotidien du médecin ; « le nombre de médecins a augmenté et ceux exerçant dans les centres de santé n’ont pas été pris en compte », a notamment affirmé la ministre. 
Reste que l’étude de la drees parue le 13 juillet dernier confirme que l’accès aux soins s’est dégradé entre 2010 et 2013.

Même s’il est difficile de comparer les deux enquêtes, dans la mesure où les indicateurs utilisés sont différents, la publication de la Drees indique que l’accessibilité aux généralistes et aux quatre spécialités en accès direct (ophtalmologie, gynécologie, pédiatrie et psychiatrie) a diminué, notamment pour les ophtalmologues et les pédiatres.
Autre source d’inquiétude, l’âge des médecins généralistes en exercice aujourd’hui.
A l’échelle nationale, 44 % de l’accès aux soins repose sur des praticiens âgés de 55 ans ou plus, un pourcentage qui monte à 52 % dans les communes éloignées des grandes villes. Pour rappel, souligne l’étude, l’âge moyen du départ à la retraite des médecins généralistes est de 65,5 ans.
Partager cet article

Sur le même sujet