Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Inspirées et décalées, les artistes âgées font parler d'elles !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 01/08/2016

0 commentaires

Le talent n’a pas d’âge, et ce quelle que soit la discipline. Cette semaine, gros plan sur des femmes qui bousculent les codes en investissant des terrains artistiques rarement associés aux personnes âgées…

uh uh livelyPour l’utilisateur de Twitter Danny.. (@ItsDanny93), les cinq plus grands rappeurs américains de tous les temps sont Tupac Shakur, Eminem, Notorious B.I.G., Nas… et Lyrical Lively, une pasteur de 74 ans qui vit dans l’Arkansa et compose des chansons de rap chrétien.

Tout est parti d’une vidéo postée le 27 juillet sur le réseau social, rapporte 20 minutes, dans laquelle un membre de Twitter écoute le disque de la rappeuse.

Succès immédiat : la vidéo a été partagée par près de 60 000 personnes via Twitter, et a fait connaître Lyrical Lively dans le monde entier, mais pas (seulement) en raison de son âge. De nombreux commentaires d’afficionados du hip hop jugent en effet ses chansons de très bonne qualité.


Street artCultures urbaines toujours, mais côté street art cette fois. Grace Brett, 104 ans, vit en Ecosse, et pratique le yarn bombing (tricot-graffiti) au sein du groupe The Souter Stormers, et ce malgré les troubles cognitifs dont elle est atteinte.

L’objectif de ce groupe d’une trentaine de « tricoteurs anonymes » ? Habiller de leurs créations colorées, tricotées par leurs soins, le mobilier urbain : bancs, cabines téléphoniques, poteaux… mais aussi les arbres pour redonner gaieté et humanité à l’espace urbain.

Dans le groupe, la plupart des participants sont âgés de plus de 60 ans, indique l’une de ses membres à la BBC. Ce projet, joyeux et audacieux, leur a permis de mettre à profit leur savoir-faire manuel mais aussi de libérer leur créativité.

En France, la doyenne du street art, Missekat, approche quant à elle des 80 printemps. Depuis l’an dernier, cette pochoiriste d’origine danoise recouvre les murs du 3ème arrondissement de Paris de ses chats malicieux.

Et pour rester dans cet esprit réjouissant et décalé, nous ne pouvons que vous encourager encore une fois à vous abonner à la chaîne Youtube de La minute vieille !


Street art

Partager cet article

Sur le même sujet