Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Transport solidaire : gros plan sur les initiatives pour accompagner les aînés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/09/2016

0 commentaires
84 ans, Yvonne Sido, malvoyante, a été contrainte de faire du stop pour se rendre à une consultation médicale préopératoire, faute de pouvoir payer une course de 40 kilomètres en taxi. La détresse de l’octogénaire, rapportée par Ouest-France en juillet, aura au moins une conséquence positive : attirer l’attention sur les difficultés des personnes âgées, parfois quotidiennes, quant à leurs déplacements. Mais heureusement, des initiatives émergent un peu partout en France pour redonner à nos aînés leur liberté de mouvement.

TricyclesEn Vendée justement, l’association Solidarité Transports, fondée en 2010, regroupe des chauffeurs bénévoles qui viennent en aide aux plus âgés

, pour lesquels les déplacements en communes rurales isolées sont souvent difficiles.

Pour une somme modique (3 euros d’adhésion annuelle puis 40 centimes par kilomètre), les personnes âgées peuvent plus facilement se rendre à leurs rendez-vous, faire des courses… La liste des chauffeurs est disponible auprès de la mairie des communes desservies.

Depuis 2015, Mulhouse teste quant à elle un service de transport en tricycle avec assistance électrique destiné aux personnes âgées ou handicapées. Limité aux promenades en ville, sa tarification sera fixée à la fin de la période de test.

Une démarche qui se rapproche de celle des Lyonnais de Cyclopousse. Dans les 3ème et 5ème arrondissements de la cité rhodanienne, les seniors peuvent bénéficier de trajets en tricycle, conduit par un accompagnateur formé, pour 1,90 euros par course (tarif abonné, abonnement à 29 euros/​an).

A Saint-Jean d’Angély en Charente-Maritime enfin, la municipalité offre aussi un service de transport à la demande réservé aux personnes âgées non motorisées ainsi qu’aux demandeurs d’emploi (pour se rendre à Pôle emploi). Les tarifs ? 0,80 centimes pour un aller simple, 1,50 euro pour un aller-retour et 12 euros le carnet de 20 voyages.

Des initiatives essentielles, qui mériteraient d’être déclinées sur tout le territoire…

Partager cet article

Sur le même sujet