Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Semaine Bleue 2016 : cap vers l'intergénération

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/10/2016

0 commentaires

A tout âge : faire société !

Quel plaisir de voir ces jeunes élèves de lycées professionnels vers l’aide à domicile, poser avec la ministre chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Pascale Boistard, à l’occasion du lancement de la Semaine Bleue 2016. Les vieux donnent l’avenir aux jeunes en montrant que la vie est longue” rappelle l’anthropologue Bernadette Puijalon, marraine de l’édition 2016.

Les marches bleues ont ouvert cette semaine centrée sur l’intergénération. Elle montre l’énergie collective en marche pour célébrer la contribution des retraités à la vie économique (la Silver Economie”), à la vie culturelle et aussi rôle social qu’ils jouent dans la cité (parmi les bénévoles des associations, les élus, les proches aidants de personnes malades, fragilisées…).

L’intergénération s’imagine, se cultive, se travaille. Faire société c’est donner-recevoir et rendre” souligne Bernadette Puijalon, sans que tout ne devienne thérapeutique” : cuisine, jardin, art…thérapie !

Les prix semaine bleue 2016
Tu avais 10 ans en 1940 : raconte-moi !“
Pascale Boistard a remis ce prix au maire de Parcieux dans l’Ain, qui a participé à l’élaboration de ce documentaire autour de la mémoire de ses habitants, dont la vie quotidienne a été bouleversée par la deuxième guerre mondiale. Comment vivre, survivre, supporter l’occupation ?
Voir le documentaire en ligne.

Partageons nos générations” : projets qui favorisent le lien entre les élèves du lycée professionnel filière soins et services à la personne” et les résidents du logement-foyer Georges Brassens au Mans. Cette semaine bleue : manipulations des marionnettes à fil et spectacle Qui est-là ?” de la Compagnie Lily sur l’isolement des plus âgés et la fin de vie.

Prix Chronos de littérature
pour la jeunesse remis par la Cnav : Ne plus se taire”, un roman de Véronique Olivier-Barberon que la rencontre entre une adolescente en révolte et une vieille dame au lourd passé.

Deux prix Fondation de France
- Rester citoyen avec la maladie d’Alzheimer
à l’Ugecam Provence-Alpes-Côte d’Azur pour une exposition de photos réalisées par l’école d’art intercommunale de Digne au sein de l’unité cognitivo-comportementale Le Cousson. Même à un stade très avancé de la maladie d’Alzheimer, les patients conservent leurs facultés à exprimer verbalement ou non leurs émotions.
- La manifestation culturelle Les 5 saisons de l’arbre”, sentier artistique entre l’hôpital et la ville de Pau, qui se déroulera sur plusieurs évènements permettant les rencontres et échanges entre résidents des unités de soin longue durée (USLD), les proches aidants, les familles, les aînés vivant à domicile, les enfants des écoles, les citoyens de tous âges et des artistes (musiciens, plasticiens, poètes, danseurs…). La Fondation de France salue cette initiative qui raisonne avec son programme Vivre chez soi, prendre des risques, jusqu’à la fin de sa vie”.

Prix CCMSA : A tout âge faire société … pour un bonheur partagé” à l’Ile Rousse, à partir du videoclip Happy Seniors we are from l’Ile Rousse”, décliné de 5 à 90 ans, en vidéos, expos photos, enrichis d’ateliers yoga du rire” intergénérationnels.

Prix Agirc-Arrco : Les enfants et personnes âgées protecteurs des oiseaux et insectes du jardin” de l’hôpital intercommunal du Pays de Retz avec la réalisation de mangeoires, nichoirs, carrés potagers, refuges à insectes, dans la droite ligne du guide Développement durable et responsabilité sociétale des entreprises” que l’Agirc-Arrco vient de publier pour les établissements d’accueil pour personnes âgées.

Partager cet article

Sur le même sujet