Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une journée en Ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/10/2016

0 commentaires

24 heures en maison de retraite

Comment dédramatiser l’entrée et la vie en établissement pour personnes âgées dépendantes (ou maisons de retraite médicalisées) ?
En montrant et racontant.

C’est le parti pris d’un petit film réalisé par lEHPAD de Dins Lou Pelou” à Cussac dans la Haute Vienne.

Avec humour et légèreté, la vie des résidents et des personnels a été filmée pendant près d’un an, le temps d’obtenir toutes les autorisations des habitants” explique le directeur Laurent Denizou.
On voit que certains résidents se lèvent seuls et accueillent le personnel qui vient apporter le petit-déjeuner. D’autres vont prendre leur petit déjeuner (à l’anglaise avec un oeuf sur le plat !) en salle-à-manger. La plage horaire de service est large (à partir de 9H).
Des espaces avec salle à manger sont dédiés aux personnes âgées désorientées qui restent actives et sollicitées tout au long de la journée : elles mettent la table, débarrassent, épluchent les légumes, les fruits. Des résidents sortent dans le jardin, vont donner les restes des repas, les épluchures aux poules enfermées dans leur poulailler. Certains jours, on se déguise à l’heure du déjeuner, on fête un anniversaire.
Toute la journée, les équipes de cuisine s’activent pour proposer des repas adaptés du petit-déjeuner au dîner voire la collation de nuit. La lingerie aussi est sollicitée en permanence. Les soins s’égrenent au fil des heures. Les images montrent que les résidents sont sollicités pour marcher, rester debout (on sait que 20 minutes de verticalisation sur 24 heures évite la grabatisation).
Des jeux de société sont partagés avec les visiteurs de tous les âges (Il y a une crèche avec 9 enfants près de l’EHPAD et une résidence-autonomie qui accueille des personnes âgées autonomes” précise M.Denizou). Des activités manuelles (tricot, mandala), une revue de presse, jalonnent la journée.
Le rythme se calme après 19H30. Certains bénéficient de massages. Les couchers s’étalent progressivement jusque 21H ou plus.
Tout le monde est couché ? Allez savoir !
Voir le film l’EHPAD DIns Lou Pelou sur Youtube en cliquant ici

L’établissement veut associer les soins, la sécurité et la vie.
Après avoir réflechi aux activités, à l’animation, à la qualité du prendre soin, nous avançons vers cette notion de milieu de vie” explique le directeur. Aujourd’hui nous avons tombé la tenue et espérons obtenir bientôt le label Humanitude”, précise le directeur. Les 84 résidents de cet EHPAD public vivent tous une perte d’autonomie, des besoins en soin (GMP : 687). Le nombre de personnel, tout compris (soin, cuisine, services, direction), avec les remplaçants, se monte à 0,7 équivalent temps plein pour un résident. Le tarif d’une chambre indviduelle (hébergement + Gir 56) s’élève à 57,32 euros par jour (voir le détail des tarifs de cet établissement).
Le projet de l’établissement repose visiblement sur une vision partagée de la notion de lieu de vie-lieu d’envies”.

Si ce témoignage filmé ne doit pas occulter les tensions qui s’accumulent sur les moyens et les conditions de travail dans les maisons médicalisées comme en attestent ces articles récents sur Mediapart ou Bastamag, il apporte un message d’espoir aux personnes qui avancent en âge, à leurs proches ainsi qu’aux professionnels des métiers du grand âge.

Partager cet article

Sur le même sujet