Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Avec le froid, attention au monoxyde de carbone

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/10/2016

0 commentaires

Cela ne vous a pas échappé, les températures ont fortement baissé ces derniers jours. Vous avez peut-être même allumé le chauffage. S’il s’agit d’une chaudière, d’un poêle ou d’un insert, attention : un appareil mal entretenu peut se révéler dangereux. Rappel des mesures à prendre pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone.

prévention intoxication monoxyde de carbone

Inodore, incolore et non-irritant, le monoxyde de carbone cause chaque année plus de 3000 intoxications en France, et une centaine de décès.

En cause, une mauvaise évacuation du gaz. Elle peut être due à un tuyau obstrué, un appareil mal utilisé ou défectueux.

Quelques règles pour éviter l’intoxication

Pour éviter le risque, il suffit de prendre quelques mesures simples.

  • Avant l’hiver : faites appel à un professionnel qualifié pour contrôler les installations de chauffage et les chauffe-eaux. Faites aussi vérifier l’étanchéité et ramoner les conduits d’évacuation des fumées.
  • Tout au long de l’année : aérez régulièrement, n’utilisez pas de chauffage d’appoint en continu ni dans des pièces mal ventilées, et n’installez jamais de groupe électrogène dans un lieu fermé.

Reconnaître les signes d’intoxication

Si vous souffrez de maux de tête, nausées, malaises ou vomissements, aérez immédiatement le logement et éteignez les appareils incriminés si possible.
Appelez les secours, et quittez les lieux dès que possible, en demandant si nécessaire de l’aide à un voisin.

Les numéros d’urgence : 112, 15 ou 18.

Conseils en images

Partager cet article