Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Maltraitance : que faire en cas de doute ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 31/10/2016

0 commentaires
Qu’elle soit physique, psychologique ou financière, face à la maltraitance d’une personne âgée, un seul réflexe : appeler le 3977.

Si vous vivez des situations de maltraitance, de négligence, si vous assistez à des scènes ou si vous-même posez des gestes qui vous posent question, appelez le 3977”, rappelle Annie de Vivie, la fondatrice d’Agevillage.

Au bout du fil, des professionnels vous aideront à poser des mots sur la réalité de la situation, à mesurer la gravité des faits et à prendre les mesures, de la médiation au dépôt de plainte.

Car si le 3977 est le numéro national unique de la fédération de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, des antennes locales existent sur tout le territoire pour vous accompagner au niveau local.

L’enjeu numéro 1 ? Protéger la personne vulnérable, qui n’a plus la force, la capacité de se défendre.

Faire appel à des tiers, dans une situation de maltraitance, pour bénéficier d’un regard extérieur et surtout ne pas rester seul.


Partager cet article