Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Avant de s'envoler

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/11/2016

0 commentaires

Pièce de théâtre de Florian Zeller

Après Le père” sur la maladie d’Alzheimer, la dernière pièce de théâtre de Florian Zeller Avant de s’envoler” permet à Robert Hisrch, 91 ans, de déployer tout son talent d’interprétation des réalités parfois difficiles de la vie.

Annie de Vivie

Elle aborde clairement, sans angélisme et sans pathos, la perte d’autonomie d’un parent désemparé au décès de son conjoint.

Quelle est ma place à mon âge ? Pourquoi ne suis-je pas parti avant elle, elle qui organisait tout le quotidien ? Qui a dit que l’amour ne durerait pas ?

Aux questions du père s’ajoutent celles des filles :

Comment s’y retrouver dans une telle paperasse ?
Devant le désarroi des enfants, la pièce nous invite tous à ranger, classer, trier et surtout échanger avec nos proches sur ce qu’ils auront besoin de gérer. Anticiper ces réalités n’amène pas le danger, au contraire. On pourra aussi aborder l’idée d’une habilitation familiale, voire d’un mandat de protection future” pour désigner son futur tuteur, sa personne de confiance. Sans oublier de rédiger ses directives anticipées comme le rappelle le dernier livre du Pr Régis Aubry La fin de vie : ce que l’on sait, ce l’on peut faire, comment s’y préparer”.

Il ne peut plus rester seul : comment l’orienter vers la maison bleue”, la maison de retraite au parc évidemment enchanteur ?
Tu seras bien là-bas”. Retrouvez l’interview cette semaine d’une directrice d’Ehpad (Etablissement pour personnes âgées dépendantes) pour préparer l’entrée. Elle rappelle l’importance d’une forme de consentement, d’assentiment du futur résident. Cela viendra après des visites, des temps d’adaptation.

Aborder les questions de financement de ces maisons permettra d’éviter de laisser les enfants seuls face à la décision.
Dans la pièce les filles envisagent de vendre la maison familiale : attention aux vautours que ressent le vieux couple !
Les établissements ayant obtenus le label Humanitude, 1er label de bientraitance, attestent de cette ouverture, de la compétence, de la gentillesse du personnel qui proposent un lieu de vie-lieu d’envies.

Sur le salon Solulo-SAP (services à la personne) / Silver Economy Expo ces 15, 16 et 17 novembre à la Porte de Versaille à Paris, j’interviendrai justement lors d’une conférence intitulée justement Dépendance de vos parents : n’attendez pas qu’il y ait urgence” (mercredi 16 de 13h30 à 14h30 salles Sèvres).

Parler, parler, parler.

Ce sont les trois conseils clés que l’on retire de cette pièce qui ose aborder ces questions difficiles, Avant de s’envoler”.

Partager cet article

Sur le même sujet