Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le chemin le plus radieux - j'ai accompagné mon mari jusqu'au bout

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/11/2016

0 commentaires
Avril 2012. Quand son mari se plaint d’une raideur du doigt, Maryvonne Chauvin ne peut pas imaginer que leur vie vient de basculer. Pourtant, quelques mois plus tard, le couperet tombe : son compagnon est atteint de la maladie de Creutzfeld-Jacob. Dans Le chemin le plus radieux, elle livre un témoignage fort et bouleversant des deux années durant lesquelles elle a accompagné son mari.

Le chemin le plus radieux - j'ai accompagné mon mari jusqu'au bout

Témoignage, ultime lettre d’amour, exutoire aussi : dans son livre, l’auteur ne cache rien. L’évolution si rapide de la maladie, les proches qui ne comprennent pas l’ampleur du drame qui se vit.

Cette tristesse, cette colère, ces angoisses qu’elle tait à son compagnon de 45 ans, elle les distille au fil des pages.

Mais entre deux moments terribles, ces « moments pénibles, horribles où, hagard, tu sembles une bête aux abois » (page 79), surviennent aussi des moments de grâce :
« Nous écoutons, sur Arte, pendant la toilette du soir, la Cinquième symphonie de Beethoven. Calme et silence accompagnent cette fabuleuse musique. Nous ne sommes plus là (…) Tu sembles pénétré de cette harmonie (…) Tu parais, pour une fois, si serein » (page 82).

Jusqu’à la fin, Maryvonne Chauvin sera auprès de son mari, seule ou presque, comme ces millions d’aidants qui accompagnent un proche. Avant de faire le choix, bien plus tard, de la vie.

Le Chemin le Plus Radieux 
J’ai accompagné mon mari jusqu’au bout
Maryvonne Chauvin
Broché : 124 pages
Editeur : Saint Leger (26 mai 2016)
Partager cet article

Sur le même sujet