Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aider son proche grâce à l'Humanitude

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/11/2016

0 commentaires

Face à un proche atteints de troubles cognitifs, au comportement, aux réactions qui nous laissent désemparés, des gestes simples, un changement de posture peuvent aider. Les conseils d’Yves Gineste et de Rosette Marescotti, fondateurs de la philosophie de l’Humanitude et d’une méthodologie de soins utilisée en maison de retraite.

Yves Gineste et Rosette MarescottiLa première chose à faire, c’est de rétablir les liens”, souligne Yves Gineste.

Pour recréer la relation, il convient de s’appuyer sur ce qui nous permet de nous reconnaître comme des humains, les piliers de l’Humanitude explique-t-il : le regard, la parole, et le toucher.

Mais attention, le toucher doit être tendre, un toucher d’amitié et non de manutentionnaire, sous peine de déshumaniser, sans le vouloir, celui que l’on a en face de nous, de lui donner le sentiment de ne plus exister.

Préserver ces liens, à la maison comme en institution, est essentiel pour le bien-être, la qualité de vie de nos aînés.

Retrouvez dans l’annuaire d’Agevillage les noms et adresses des maisons de retraite et autres structures labélisées Humanitude, ou en route vers le label.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur ces techniques, le DVD Maladie d’Alzheimer – comprendre pour aider au quotidien propose des solutions simples et concrètes aux aidants et aux familles.

Partager cet article

Sur le même sujet