Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les personnes âgées s'emparent des ondes

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/11/2016

0 commentaires
Micro ouverts, casques sur les oreilles, lumière rouge allumée : depuis 10 ans, les aînés de Rieuxpeyroux s’emparent des ondes dans le cadre du projet Radio sans fréquence, du Centre culturel Aveyron Ségala Viaur. En lien avec les jeunes du village, anciens et très anciens se rencontrent, échangent et travaillent ensemble dans le but de créer du lien mais aussi préserver la mémoire du lieu.

projet radio sans fréquence, du Centre culturel Aveyron Ségala Viaur

« Avant de venir travailler ici, j’ai exercé pendant 18 ans comme productrice radio à Paris », explique Sophie Pillods, à l’origine du projet. Très vite, l’envie d’amener la radio dans le petit village aveyronnais s’impose.

Les aînés qui le souhaitent sont formés à la technique : prise de son, montage… Autour d’un sujet précis, comme l’école d’autrefois ou la grande guerre, ils vont à la rencontre des plus anciens pour produire chaque année une série de sujets qui sont ensuite diffusés sur une fréquence locale pendant quelques jours, entrecoupés de sessions en direct : « une radio ponctuelle en somme. »

projet radio sans fréquence, du Centre culturel Aveyron Ségala ViaurEn parallèle, les élèves des écoles travaillent sur le projet Oreille en ballade, des émissions destinées à être écoutées en se promenant dans la région.

« Les enfants ont par exemple découvert qu’une des assistantes scolaires avait fréquenté l’ancienne école de filles et ont pu l’interroger sur l’école d’avant », se félicite Sophie Pillods. « C’est toute la transmission inter-générationnelle qui se remet en place. »

Ce partage de souvenirs, c’est le média radiophonique qui le rend possible, même si, observe-t-elle, les plus âgés sont souvent étonnés que ces sujets intéressent les jeunes.

projet radio sans fréquence, du Centre culturel Aveyron Ségala ViaurProchaine étape de ce projet protéiforme, le recueil de la mémoire des personnes âgées isolées, comme cet ancien professeur d’histoire qui a été maire du village, et possède une immense connaissance de la région.

Et pour ceux qui souhaiteraient monter un projet similaire autour de la transmission et de la radio, n’hésitez pas à contacter Sophie Pillods par mail : sophiepillods@​centreculturelaveyron.​fr

A vos claviers !

Ecouter la radio sans fréquence

Partager cet article

Sur le même sujet