Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les octo + réfléchissent à leur avenir

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 05/12/2016

0 commentaires

Témoignages d’octogénaires, nonagénaires, centenaires.

La dynamique association Old Up : plus si jeunes mais pas si vieux !” emmenée par la non moins dynamique Marie-Françoise Fuchs rassemble des octogénaires, des nonagénaires, des centenaires qui s’interrogent sur leur vieillissement, qu’ils veulent durable.

couverture Comment l'esprit vient aux vieuxLes actes de leur dernier colloque Comment l’esprit vient aux vieux” viennent d’être publiés chez Erès. L’occasion de lire les témoignages de ces vieilles personnes éclairés des réflexions et analyses de médecins, gériatres, sociologues, philosophes, psychiatres, psychanalystes, anthropologues.

Sénescence : c’est naissance” propose Danielle Rapoport, psychologue, présidente de l’association Bien-Traitance. La naissance à un nouveau rapport au temps, aux autres, à soi-même, avant le grand départ. La naissance à la pensée créative, ouverte, curieuse, apprenante, jusqu’au bout.

Ces octo +” réfléchissent à l’isolement lié aux départs des proches, aux deuils, mais aussi à cette solitude qui peut devenir féconde. Ils doivent vivre avec les difficultés, les déficiences, les handicaps, les maladies. Les bobos du corps risquent d’envahir le quotidien. A côté de la télévision, la marche quotidienne sauve la mise. Et pour les optimistes, les insomnies redonnent du temps quand les capacités sont ralenties. Certains tentent de résister aux familles, aux proches parfois trop protecteurs, d’autres redoutent d’être oubliés.

Le rôle de grand-parent est maintenant connu. Celui d’arrière-grand-parent s’invente. Il demande de savoir laisser la place avec la peur d’être trop encombrant.

Ils connaissent la valeur d’une main tendre, d’une caresse sur le visage. Mais le manque de vie affective voire sexuelle est encore impossible à dire, estiment ces octo +. Ce sera peut-être moins le cas demain, avec les nouvelles générations qui arrivent à ces âges avancés.

Les octo + saluent les cafés créatifs, les Villes Amies des Aînés, les webconférences, les actions intergénérationnelles (comme le Village Générations à Saint-Apollinaire près de Dijon, primé par Agevillage).

Old Up se mobilise aussi avec d’autres associations internationales contre l’âgisme (Chair Rocks), contre l’insécurité financière et physiques que peuvent vivre nombre de vieilles personnes fragilisées.

Citoyens jusqu’au bout, avec des droits et des devoirs, ces octo + veulent rester intégrés avec et sûrement pas contre les autres générations !

Comment l’esprit vient aux vieux
Penser et vivre un vieillissement durable
Sous la direction de Marie-Françoise Fuchs
Broché – 28 novembre 2016
Broché — 18
Editeur : Erès (28 novembre 2016)
Collection : L’âge et la vie — Prendre soin des personnes âgées
Commander l’ouvrage

Partager cet article

Sur le même sujet