Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Recherche Alzheimer : de nouvelles pistes à explorer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 19/12/2016

0 commentaires
Ses résultats étaient très attendus par les malades, leurs familles et les associations : malheureusement, l’essai clinique du solanuzemab à grande échelle a échoué. Pour autant, l’espoir de trouver un traitement contre la maladie d’Alzheimer demeure, et de nouvelles pistes inexplorées jusqu’à présent émergent.

Alzheimer : de nouvelles pistes à explorer

A commencer par la piste électrique, comme le souligne Romain Ligneul, chercheur post-doctorant en neurosciences, sur son blog.

Au lieu de tenter de réduire le développement des plaques amyloïdes grâce à des molécules chimiques, une équipe de recherche américaine s’est penchée sur l’activité électrique du cerveau.

En exposant des « souris Alzheimer », c’est-à-dire modifiées pour présenter des plaques amyloïdes à un stroboscope réglé sur une fréquence précise, les chercheurs ont obtenu des réductions d’envergure des protéines amyloïdes.

Reste à voir si le mécanisme est reproductible dans le cerveau humain.

Par ailleurs, rappelle le professeur Sylvie Claeysen, chercheuse et membre du Conseil scientifique de France Alzheimer dans le hors-série de la revue de l’association, « une cinquantaine de molécules font l’objet d’essais cliniques avancés avec, pour certains, des résultats prometteurs. »

Parmi les approches thérapeutiques étudiées, l’immunothérapie (conception d’un vaccin curatif) et la recherche sur les inhibiteurs de bêta-sécrétase, qui ont pour objet de bloquer la production des plaques amyloïdes.

Partager cet article

Sur le même sujet