Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'hôpital de Morlaix crée une équipe spéciale fractures

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/01/2017

0 commentaires
Après Paris, c’est au tour de l’hôpital de Morlaix d’ouvrir une unité dédiée aux personnes âgées victimes de fractures. L’idée ? Permettre une prise en charge globale et adaptée pour une sortie d’hospitalisation plus sereine.

logo Hopital de Morlaix

A la Pitié-Salpêtrière, le service chirurgie/​gériatrie est né en 2009 de la volonté du professeur Jacques Boddaert.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre : selon une étude menée quelques mois après l’ouverture du service, cette prise en charge a permis de faire baisser les taux de réadmission à l’hôpital et de mortalité dans les six mois suivant la chute initiale (respectivement de 29 à 14 % et de 24 à 15 %).

Comment ? Il s’agit, explique que le gériatre dans Libération, de ne pas laisser les patients âgés se grabatiser, de les aider rapidement à se lever après l’intervention, mais aussi d’aider les chirurgiens à mieux comprendre les spécificités de ces personnes pour qui une hospitalisation est souvent un traumatisme supplémentaire.

Au Centre hospitalier des pays de Morlaix, l’unité péri-opératoire ortho-gériatrique affiche les mêmes objectifs, rapporte le Télégramme de Brest.

Les plus de 75 ans y disposent depuis novembre de six lits dédiés, auprès desquels officient de nombreux professionnels de santé : chirurgiens, médecins gériatres, anesthésistes, ergothérapeutes, kinésithérapeutes…

Rappelons que chaque année, 400 000 personnes âgées tombent, et qu’une chute sur douze entraîne une fracture : ce type de prise en charge devient indispensable.

Partager cet article

Sur le même sujet