Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : la recherche se penche sur la piste électromagnétique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/01/2017

0 commentaires
En dépit des espoirs déçus en fin d’année dernière, les équipes de recherche du monde entier poursuivent leurs efforts afin de trouver des solutions efficaces pour aider les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Après la réduction des plaques amyloïdes chez la souris par exposition stroboscopique, c’est autour de la stimulation magnétique trans-crânienne répétitive (STMr) d’être expérimentée.

alzheimer piste electromagnétique

Une équipe canadienne, emmenée par le Dr Zahra Moussavi (chaire de génie biomédical à l’université de Manitoba), vient d’obtenir 1 737 960 de dollars pour son projet d’étude de l’efficacité du traitement STMr à haute fréquence.

Concrètement, il s’agit de faire porter aux malades un casque produisant un champ magnétique. Ce champ magnétique passe ensuite à travers le crâne pour atteindre le cerveau, où il induit un léger courant. Le processus permettrait d’améliorer ou du moins de stabiliser la cognition.

alzheimer piste electromagnétiqueCette technique est déjà utilisée pour le traitement de différents troubles neurologiques ou neurodégénératifs, mais son effet n’est pour l’instant prouvé scientifiquement que pour le traitement de la dépression.

L’étude canadienne constitue le premier essai d’envergure, contrôlé par placebo en double aveugle, pour mesurer l’efficacité de la STMr sur la maladie d’Alzheimer.

Crédit photo : Chris Reid/​University of Manitoba

Partager cet article

Sur le même sujet