Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vivre chez soi

24 heures dans la vie d'un service d'hospitalisation à domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/01/2017

0 commentaires

Soins techniques, urgences, prises en charge complexes… Les activités d’un service d’hospitalisation à domicile n’a rien à envier à celles d’un hôpital, le confort du patient en plus.

Même si elle est encore peu développée au regard des objectifs du ministère de la Santé, l’hospitalisation à domicile, ou HAD, a bénéficié en 2015 à plus de 105 000 patients en France.

Un dispositif qui leur a permis d’éviter une hospitalisation ou rentrer chez soi plus rapidement. S’il concerne des patients de tous âges, elle est particulièrement adaptée pour des personnes âgées qui ont besoin de soins complexes, fréquents, sur une durée plus ou moins longue, en leur évitant le stress d’une hospitalisation.

Les soins sont dispensés par des professionnels de santé – infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes… — , sous la houlette d’un médecin coordonnateur et parfois d’un logisticien. Une équipe pluridisciplinaire de soignants engagés, comme en témoigne ce reportage paru dans le Télégramme de Brest.

Le journaliste a suivi pendant 24 heures la vie d’une équipe d’HAD, entre astreinte de nuit et tournée de jour, urgence et moments de transmission. De quoi mieux comprendre en quoi consiste le dispositif.

Rappelons que l’HAD, remboursée par la Sécurité sociale au même titre que toute hospitalisation, est accessible sur prescription médicale.

Pour en savoir plus sur l’HAD

Partager cet article