Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Appareiller Robert Marchand

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/01/2017

0 commentaires

Plutôt prévenir que guérir

105 ans, ce super-centenaire recordman de l’heure à vélo est un retraité modeste avec une retraite de moins de 900 euros par mois.

Edito Annie de Vivie

Il a connu 17 Présidents de la République et a rencontré François Hollande, ce jeudi 12 janvier, sans caméra ni micro. Son message : « Faire plus pour le sport, plus pour la jeunesse.”.

Ses problèmes de surdité ne l’empêchent pas d’avancer, de rouler, mais on le voit lors des interviews, les bruits l’empêchent de répondre aux questions des journalistes.

Son club de cyclisme, l’Ardéchoise, a décidé de lancer une souscription pour l’aider à financer un appareil auditif, d’une valeur de 6000 euros, et peut-être aussi une nouvelle voiture car la sienne n’est plus réparable.

Peut-être a‑t-il sensibilisé au plus haut sommet de l’état ?

On le sait l’isolement sensoriel lié à la perte d’audition notamment va accélérer le déclin cognitif, comme le rappelle la Fondation Médéric Alzheimer. Mais notre pays préfère guérir que prévenir. La Sécurité sociale ou les aides financières même légèrement revalorisées comme l’APA ne compensent pas ces appareillages pourtant indispensables. Et cette APA reste d’accès inégal sur les territoires.

Le sujet reste tabou” (on se souvient de la polémique engendrée par Roselyne Bachelot quand elle avait osé parler du sonotone de Jacques Chirac).

La prévention de l’isolement sensoriel : un enjeu rentable pour notre société.

Qui s’en emparera pour la campagne électorale ?

Partager cet article