Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Non, les familles ne souhaitent pas forcément être l'aidant principal d'un proche âgé fragilisé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 30/01/2017

0 commentaires

Baromètre Ocirp Autonomie

Le Baromètre Ocirp Autonomie

* interroge depuis 2008 les français sur leur rapport au handicap, à la dépendance, à la perte d’autonomie. Les chiffres 2017 ont été présentés ce 24 janvier à la Maison de la Radio à Paris avec France Info et le journal Le Monde”.
Et pour la première fois, près d’un français sur deux estime que la famille ne peut plus être considérée comme le seul aidant”. Ils sont de plus en plus lucides sur le coût des services d’aides à l’autonomie tant à domicile qu’en établissement d’hébergement médicalisé.


Aidants et personnes âgéesD’année en année, les français ont pris conscience de la difficulté pour une famille d’accompagner, d’aider chaque jour un proche âgé qui se fragilise.
Le poids financier, psychologique, sanitaire de l’aide est de mieux en mieux appréhendé. Quand l’autonomie recule, la famille doit être soutenue souligne le baromètre.

Pour financer les services d’aides, une assurance publique, obligatoire, mutualisée est à privilégier, a rappelé Agnès Gramain, économiste, pour le Conseil d’Analyse Economique. Seuls 8% des plus de 60 ans sont dépendants a rappelé la professeur de gériatrie Françoise Forette, présidente d’ILC France. La solution d’un financement solidaire complété d’une incitation à l’assurance complémentaire est choisie par plus de 6 français interrogés sur 10.

Le financement de l’aide à l’autonomie n’est pas insurmontable (au regard du financement des retraités) mais il a constamment été repoussé par les différents gouvernements de droite comme de gauche ont souligné les experts. La loi d’adaptation de la société au vieillissement votée fin 2015, a eu le mérite de revaloriser l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile et de créer une forme de statut de proche aidant” a rappelé Michèle Delaunay mais il faut aller plus loin. Et politiquement c’est acceptable pour ne pas être une charge pour les autres générations”. Notre système de protection sociale n’arrive toujours pas à intégrer le seul mot clé face à la perte d’autonomie fonctionnelle : la prévention” a insisté Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la santé. Les Boomers ont grandi avec le concept d’autonomie… jusqu’ua bout de la vie” a souligné Michèle Delaunay. Il nous faut trouver un scénario de financement gagnant-gagnant entre les générations : aider à liquéfier le patrimoine, repenser la fiscalité des donations, de l’héritage…“

Pour Serge Guérin, qui se targue d’être un incorrigible imbécile optimiste”, la mobilisation des groupes de protection sociale est à saluer sur ces enjeux de l’aide à l’autonomie. Parmi elles, notons les Box aidants”, informations en ligne, habitats innovants, solutions personnalisées, actions de prévention santé, EHPAD hors les murs”…

Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge présidé par Bertrand Fragonard a annoncé qu’il se saisirait du sujet des proches aidants en février 2017.

Quant aux candidats à l’élection présidentielle, ils ont été interrogés par Le Monde daté du 24 janvier sur les enjeux de la dépendance. Si les programmes ne sont pas encore tous bouclés, on voit que le coût des services, les restes à charge” ou à vivre” risquent de s’inviter dans la campagne.
Mais le temps politique est-il compatible avec la prestation autonomie ?

Face aux enjeux de sécurité, d’économie (au regard de l’état des finances publiques), nous avons besoin de cohésion sociale insiste Roselyne Bachelot. Saluons la silver-économie” qui propose une vision moins misérabiliste du vieillissement.
Il ne faut surtout pas dramatiser le besoins de financements insiste Serge Guérin, sinon on s’interdit de penser !


(*) Ce baromètre Ocirp Autonomie est construit à partir d’études auprès de salariés, délégués syndicaux, DRH et particuliers (1008 personnes âgées de 40 à 65 ans à partir d’un questionnaire en ligne).

Partager cet article

Sur le même sujet