Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

A Strasbourg, les seniors fragilisés font du sport sur ordonnance

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/02/2017

0 commentaires
Alors que la loi de janvier 2016 de modernisation de notre système de santé donne la possibilité aux personnes souffrant d’une maladie chronique (affection de longue durée) de se voir prescrire du sport par leur médecin traitant, la ville de Strasbourg voit plus loin et ouvre le dispositif sport-santé aux personnes âgées fragilisées. Explications.

Sport activité physique senior, personnes âgées

On le sait, le sport, c’est bon pour la santé, et ce à tout âge. Pour les plus âgés, le renforcement musculaire et le travail sur l’endurance permettent notamment de prévenir les chutes, dont sont victimes plus de deux millions de plus de 65 ans chaque année.

La mairie de Strasbourg a donc décidé d’élargir le dispositif municipal sport-santé à des habitants de plus de 60 ans qui se fragilisent.

Le médecin traitant d’une personne qui commence à montrer des signes de fragilité peut l’orienter vers l’équipe dédiée de la mairie, qui compte six éducateurs sportifs.

En fonction des indications du médecin, de l’état de fragilité de la personne, l’un de ces éducateurs lui propose une activité adaptée, puis la suit régulièrement pour mesurer sa motivation, ses progrès, sa satisfaction.

Le bénéficiaire ne paye rien la première année, et participe ensuite en fonction du coefficient familial (entre 20 et 100 euros par an).

Les personnes entrant dans le dispositif sport-santé sur ordonnance peuvent en bénéficier pendant 3 ans.

Partager cet article

Sur le même sujet