Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le Loiret baisse les restes à charges des services à domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/02/2017

0 commentaires

Politiques différentes selon les départements

Alors que la décision du département de la Somme d’imposer un mode d’intervention à domicile aux bénéficiaires de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) vient d’être annulée, le département du Loiret a décidé d’augmenter le niveau de remboursement des heures d’aides à domicile et d’indexer le nouveau tarif sur le coût de la vie.

carte département du Loiret : baisse du reste à charge des services à domicilePour 2017 le département va verser 20,16 €/​h pour un service d’aide à domicile du lundi au samedi et 21,17 €/​h les dimanches et jours fériés. Il s’agit d’un arbitrage politique avec une hausse d’1,2 million d’euros pour le budget de l’aide sociale du département en 2016 en échange d’un engagement des services d’aides à domicile d’une qualité des prestations proposées.

Pour les personnes aidées (et leur aidants), le reste à charge va diminuer puisque le montant de l’heure de service remboursée par le Département augmente. Ca ne sera pas le cas si le tarif pratiqué par le service d’aide à domicile, qui est libre, augmente au-delà des aides départementales.

Ce coup de pouce du Loiret doit permettre aux personnes aidées (et leurs proches aidants) de mieux consommer les plans d’aides évalués par les assistantes sociales du département, selon le degrés d’autonomie de la personne fragilisée.

Le département a en effet constaté que certaines familles ne les consommaient pas complètement du fait d’un reste à charge” qu’elles ne pouvaient pas assumer.

Cette baisse du reste à charge devrait aussi augmenter l’activité des services d’aides à domicile (et les emplois associés).

Précision : comme nous l’a signalé un de nos lecteurs, et comme le précise la République du Centre, cette baisse du reste à charge concerne uniquement les bénéficiaires de l’Apa et de la PCH. Les allocataires de l’aide sociale, soit 45 personnes dans le Loiret selon le quotidien local, ont quant à eux vu leur reste à charge augmenter de quelques centimes

Crédits photo : CC BY-SA 2.5

Partager cet article

Sur le même sujet