Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Nutrition : les compléments nutritionnels oraux en questions

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/03/2017

0 commentaires
Malgré tous vos efforts, votre proche âgé ne s’alimente pas assez et perd du poids. Pour lutter contre la dénutrition, accélérateur de la perte d’autonomie, le médecin généraliste lui a prescrit des compléments nutritionnels oraux, ou CNO. A quoi servent-ils exactement ? Où se les procurer ? Comment les consommer ? Nos réponses dans ce dossier.

Les compléments nutritionnels oraux en question

Salés ou sucrés, sous forme de desserts, jus ou potages, les compléments nutritionnels oraux apportent un supplément de protéines et de calories dans l’optique de stopper ou au moins ralentir la perte de poids d’une personne âgée.

De goûts et de formes différents pour s’adapter aux préférences alimentaires de chacun, il en existe aussi des versions conçues pour les personnes sujettes aux intolérances alimentaires (CNO sans lactose par exemple) ou à d’autres troubles.

Même s’ils peuvent être achetés sans ordonnance, il est donc essentiel de s’en tenir à la prescription du médecin. Dans certains cas, ils seront d’ailleurs remboursés par la sécurité sociale.

Modes de consommation

Ces CNO n’ont pas vocation à remplacer les repas

mais bien à les compléter : il convient donc de prévoir les mêmes menus qu’auparavant.

Pour ne pas couper l’appétit de votre proche, il est recommandé de consommer les CNO en dehors des trois principaux repas, en guise de collation par exemple.

Ils peuvent aussi être consommés en plusieurs fois, dans les 24 heures si vous les conservez au réfrigérateur et dans les 2 heures s’ils sont laissés à température ambiante.

Enfin, ils peuvent être réchauffés, à condition de ne pas dépasser 50°C pour préserver leurs qualités nutritionnelles et organoleptiques (goût, texture).

Pour aller plus loin

Partager cet article

Sur le même sujet