Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comment réduire le montant de l'aide alimentaire ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/04/2017

0 commentaires

La question de notre lecteur



Ma belle-mère a bénéficié du maintien à domicile pendant environ 13 ans. Récemment, elle est tombée, et est actuellement hospitalisée. Le médecin insiste sur la fragilité du maintien à domicile et le fait qu’elle peut s’y trouver en danger. Il souhaiterait qu’elle entre en maison de retraite.

Cependant, les moyens de ma belle-mère ne le lui permettent pas, ni ceux de ses enfants. S’il y avait obligation alimentaire, étant donné que je suis marié (régime de la séparation de biens), est-ce que je serai concerné par cette obligation ?

Et pour ne pas mettre la famille en danger sur le plan financier, existe- t‑il d’autres possibilités qu’une maison de retraite ?

La réponse d’Agevillage


Oui, vous êtes concerné par l’obligation alimentaire et le contrat de mariage n’y change rien.

Il existe des aides à l’hébergement ; elles sont distribuées par le conseil départemental et le centre communal d’action sociale.

Ces aides sont allouées après mobilisation de l’obligation alimentaire, laquelle est fixée après estimation des besoins de la personne et des possibilités financières des obligés alimentaires.

Des possibilités d’accueil familial, moins onéreuses que les maisons de retraite, existent aussi.

Renseignez vous aussi auprès du conseil départemental, du centre d’action social (à la mairie) de la commune où réside votre belle-mère, du Clic (centre local d’informations et coordination) le plus proche.

Vous trouverez leurs coordonnées dans notre annuaire.

Partager cet article

Sur le même sujet