Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les Cafés des aidants® ça marche !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/05/2017

0 commentaires

Rencontre, soutien, chaleur, entraide, réconfort… les cafés des aidants deviennent indispensables à ceux qui y participent.

Les Cafés des aidants® se déploient partout en France. Il y en avait quatre en 2008 et aujourd’hui ils sont 130 dans 45 départements. L’Association Française des Aidants (AFA) a souhaité vérifier leur impact sur la vie des aidants participants. Ils sont plus de 7 sur dix à estimer mieux vivre leur situation depuis qu’ils y participent. Les effets positifs se déroulent en étapes et s’inscrivent dans la durée.

Café des aidantsQu’est-ce qu’un Les Cafés des aidants® ?
Ceux sont des lieux, des temps et des espaces d’information, de rencontres et d’échanges, ouverts à tous les aidants, quel que soit l’âge et la pathologie de la personne accompagnée. On y vient quand on veut. Sans obligation. Certains proposent de payer juste la consommation, d’autres sont totalement gratuits. Le Café des aidants® est une marque déposée par l’Association Française des Aidants (AFA) pour en garantir les principes, la qualité des animateurs, leur formation. Il faut adhérer à l’association et respecter le fonctionnement souligne la présidente de l’AFA Florence Leduc. Nous le devons aux proches aidants qui viennent y participer.

Etude de l’impact de ces Cafés des aidants®
L’AFA a fait appel à l’expertise du cabinet de conseil Kimso qui a réalisé 11 observations de cafés, 50 entretiens avec des aidants, des animateurs, des porteurs de projets avant de diffuser un questionnaire à l’ensemble des cafés. 240 réponses ont été recueillies soit 35% des aidants participants.

Les effets des Cafés des aidants® en 4 étapes :

  1. Relativiser sa situation, entre pairs, entre proches aidants : voir que l’on n’est pas seul au monde, que les autres aidants aussi sont confrontés à des difficultés, voir que seuls les autres aidants comprennent ce que l’on vit (mieux que l’entourage souvent). Les Cafés des aidants® impose une parole libre et qui circule, sans crainte d’être jugé. Les échanges apportent un réconfort évident.
  2. Comprendre son rôle d’aidant : comprendre qu’il faut prendre soin de soi, de sa santé pour prendre soin des autres, découvrir les aides possibles, près de chez soi.
  3. Retrouver sa capacité d’agir : 42% a eu recours à des actions pour faciliter leur quotidien (services à domicile, accueil de jour, hébergement temporaire, entrée en institution), d’autres ont repris une activité pour eux-mêmes (sport, hobbys).
  4. Accepter sa situation : plus de 7 répondants sur dix affirment vivre mieux leur situation d’aidants depuis qu’ils participent à ces Cafés des aidants®. Pour 23 des aidants interrogés, ces cafés permettent d’améliorer la relation d’aide, de mieux comprendre les troubles de la personne malade, d’avoir des explications par les professionnels qui animent, explications et pistes de solutions illustrées par les autres aidants.


Cafés des aidants® : la suite
Cette étude atteste de l’intérêt de cette belle intuition de réunir les aidants dans ces cafés informels mais qualitatifs, souligne Florence Leduc, présidente de l’AFA. Nous allons donc poursuivre le déploiement de cette offre structurée et alternative aux services existants, partout sur les territoires, dans les entreprises…

Soutiens
Pour en savoir plus et déployer des Cafés des aidants®.
Cette étude et le déploiement de ces Cafés des aidants® sont soutenus depuis plusieurs années par Ag2r La Mondiale. Très ému, Benoit Raviart, le directeur de l’action sociale de la Région Ile de France, a souligné que les aidants étaient principalement des aidantes avec un e”. Les femmes montrent la voie avec ce e” majuscule. Qu’elles en soient persuadées et remerciées.”

Partager cet article

Sur le même sujet